Gwladys Déprez

 

©Leah Bosquet 01net

 

Samedi 8 Février / Auditorium Mémo de Montauban / 15h – 18h

 

Gwladys Déprez crée des documentaires depuis 10 ans avec le son et plus récemment avec l’image, questionnant les liens entre l’humain et son ancrage physique et existentiel, son rapport au paysage et au collectif. Sa démarche de prise de son est basée sur le geste, l’improvisation et la rencontre.

Née en 1979, elle a suivi des études de médiation culturelle à Nîmes et d’ethnologie à Toulouse. Après 2 années de réalisation en radio associative, elle est partie vers des explorations personnelles. ‘Que tal Argentina? Les petites révolutions du quotidien’, son premier long documentaire sonore réalisé avec Sébastien Cirotteau, a été diffusé en salle, radio et sur tvbruits.fr. En 2008, le documentaire radiophonique ‘Pyrénées, sauvage quotidien?’, a été présenté en France et à Berlin pour le Prix Media Europe, ainsi que dans différents lieux culturels, il a été édité en 2009 dans le livre Estivage. En 2010, elle a mené une création participative multimédia ‘La ville s’onore’ soutenue par la Fondation de France. ‘La Panification des mœurs‘, son premier film documentaire, circule depuis 2012. Elle a co-réalisé le web-documentaire ‘Pechiney, et après ?‘ avec Valérie Guillaudot, et la création vidéo ‘Villa Espagno‘ avec le photographe Sylvain Mille.

 

Elle présente :

“Haut-fond” : Minéral et organique, un paysage sonore mouvant et minimaliste parfois bousculé par un geste manufacturé. A partir d’une pièce créée pour l’exposition photographique Entre cimes et abîmes de Leah Bosquet.

 

Levures indigènes” : Dans la vigne, au cœur de la cuve, le raisin travaille. Le geste humain transforme et redonne à goûter un terroir oublié. Avec du fruit dedans…

 

site internet : http://gwladys-d.fr

 



Comments are closed.